Brésil : bientôt le retour des militaires au pouvoir ?

À quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle, dimanche 7 octobre, Jair Bolsonaro continue d'être à la tête des intentions de vote. Beaucoup de Brésiliens, séduits par la perspective d'un retour des militaires au pouvoir, soutiennent le candidat d'extrême droite.

Le Brésil se prépare à une élection présidentielle des plus incertaines de son histoire. À trois jours du premier tour, dimanche 7 octobre, le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro décolle dans les sondages, recueillant 32% des intentions de vote. Surnommé le "Trump tropical", cet ancien militaire de 63 ans milite pour un retour à l'ordre et à la discipline. Un projet très populaire auprès de ses partisans, qui regrettent l'époque de la dictature militaire. "Les militaires au pouvoir avant 1985, c'était la meilleure période que le Brésil ait connu. Il n'y avait pas de problèmes de sécurité, tout allait bien. On vote Bolsonaro pour que ça revienne", confie l'un d'eux.

80% des Brésiliens ont confiance dans les forces armées

Trente-cinq ans après la fin de la dictature militaire, le Brésil n'avait jamais connu un tel retour en grâce de l'uniforme. Désormais, 80% des Brésiliens disent avoir confiance dans les forces armées. Une impression renforcée par l'attentat au couteau, dont Jair Bolsonaro a été victime en pleine rue. Cette attaque est un argument de campagne rêvé pour le candidat d'extrême droite, qui propose de légaliser le port d'armes au Brésil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne