Boeing disparu : une nappe de carburant dans la zone de recherche

(Reuters)

Une nappe de carburant a été détectée dans la zone de recherche du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, disparu le 8 mars dans l'océan Indien. L'Australie s'apprête à envoyer par le fond un robot sous-marin pour tenter de retrouver l'épave.

Serait-ce un nouvel indice permettant de confirmer la présence du Boeing 777 de la Malaysia Airlines dans cette zone de l'océan Indien, située à environ 1.550 km au nord-ouest de la ville australienne de Perth ? C'est ce qu'espère l'Asma, l'agence australienne qui supervise les recherches de l'avion porté disparu depuis le 8 mars dernier avec 239 personnes à son bord.

Elle a annoncé, ce lundi, avoir découvert une nappe de carburant dans la zone où sont resserrées les recherches depuis plusieurs jours. C'est dans cette même zone que le dernier signal acoustique pouvant provenir des boites noires a été détecté, il y a quelques jours. Deux litres de cette nappe ont été collectés, et vont être analysés. Mais les résultats ne devraient pas être connus avant plusieurs jours, a déclaré le coordinateur des recherches Angus Houston, lors d'une conférence de presse, précisant que le carburant ne semblait provenir d'un bateau.

Un robot sous-marin à la recherche de l'épave

Angus Houston a également annoncé que le navire Ocean Shield allait cesser les opérations de détection des boites noires ce lundi. Les émetteurs ont en effet une durée de vie théorique d'une trentaine de jours et, il est donc vraisemblable qu'ils soient arrivés à expiration. L'Ocean Shield va en revanche "déployer le véhicule autonome sous-marin Bluefin-21 dès que possible ", a-t-il déclaré.

Ce petit robot sous-marin a la forme d'une torpille. Long de seulement 4,93 mètres, il est équipe d'un sonar et est utilisé pour les relevés de fonds marins, dans les opérations de recherche, de récupération d'épaves, en archéologie et en océanographie, ainsi que dans la détection de mines sous-marines.

A LIRE AUSSI ►►► Boeing disparu : recherches longues et coup de fil mystérieux

Si son sonar capte un signal, le Bluefin-21 sera remonté à la surface, équipé d'une caméra et renvoyé au fond. Mais l'appareil ne peut pas être équipé à la fois d'un sonar et d'une caméra. Le robot pèse quelque 750 kg et peut rester sous l'eau pendant 20 heures mais il ne peut opérer que jusqu'à 4.500 mètres sous l'eau au maximum, la profondeur d'où provenaient les signaux détectés.

Vous êtes à nouveau en ligne