Bientôt des quotas de migrants par pays de l'Union européenne ?

FRANCE 2

Le président de la Commission européenne veut fixer des quotas selon plusieurs critères : la population, la richesse, le taux de chômage et le nombre de réfugiés présents dans les pays d'accueil. Arnaud Boutet fait le point pour France 2.

Face à l'arrivée de migrants, l'Union européenne va demander officiellement à chaque pays membre d'assumer sa part de responsabilités. Concrètement, des quotas seront établis. Les pays qui ouvrent leurs portes aux migrants sont le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Suède et l'Italie, soit six pays sur vingt-huit qui accueillent près de 80% des réfugiés. En tête, l'Allemagne avec 40 000 réfugiés, la Suède avec 31 000 et la France avec 15 000.

Les Vingt-Huit divisés

Le président de la Commission européenne souhaite fixer plusieurs critères à l'accueil des migrants : la population, la richesse, le taux de chômage et le nombre de réfugiés déjà reçus. Conséquence, des pays comme l'Irlande, la Pologne ou la Hongrie, qui ne comptent que quelques centaines de demandeurs d'asile aujourd'hui, pourraient devoir fournir plus d'efforts. En France, le nombre de réfugiés ne devrait pas trop changer.

L'Italie, la France et l'Allemagne soutiennent cette idée de quotas, mais une bonne dizaine de dirigeants européens, comme le Hongrois Viktor Orbán, ont déjà manifesté leur désaccord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne