Bernard Kouchner a déclaré vendredi, que les journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier pourraient être libérés

Les deux journalistes de France 3, otages en Afghanistan
Les deux journalistes de France 3, otages en Afghanistan (France 3)

Bernard Kouchner, a déclaré, en clôturant la conférence des ambassadeurs, qu'il avait "l'espérance" de la prochaine libération en Afghanistan des journalistes de France 3, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier.Rémy Pflimlin, nouveau PDG de France Télévisions, s'était déclaré lundi "raisonnablement optimiste" quant à leur sort.

Bernard Kouchner, a déclaré, en clôturant la conférence des ambassadeurs, qu'il avait "l'espérance" de la prochaine libération en Afghanistan des journalistes de France 3, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier.

Rémy Pflimlin, nouveau PDG de France Télévisions, s'était déclaré lundi "raisonnablement optimiste" quant à leur sort.

"Il me semblerait d'après les indications que j'ai, que l'on peut être raisonnablement optimistes", avait-il déclaré sur France 3.

Les deux journalistes de France 3 travaillant pour le magazine "Pièces à conviction", ainsi que leurs trois accompagnateurs afghans, avaient été enlevés en décembre 2009 au nord-est de Kaboul.

Vous êtes à nouveau en ligne