VIDEO. Après le passage d'un cyclone, le Bangladesh soulagé d'avoir évité le pire

REUTERS

La tempête a fait quatorze morts dans le pays. La Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, a tout de même "exprimé sa gratitude au Tout-Puissant", car ces phénomènes sont habituellement beaucoup plus meurtriers dans la région.

Le Bangladesh se relève du passage du cyclone Mahasen, vendredi 17 mai, qui a fait quatorze morts et endommagé des milliers d'habitations le long des côtes. Le littoral a été balayé par des vents atteignant 100 km/h.

Le Bangladesh a aussi retrouvé les corps de 25 musulmans de la minorité des Rohingyas, partis de Birmanie et disparus après le naufrage de leur embarcation, lundi, alors qu'ils tentaient de fuir le cyclone annoncé. Vingt d'entre eux étaient des enfants. Le cyclone, abaissé depuis au rang de dépression tropicale, se dirige désormais vers l'Inde.

La Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, a tout de même "exprimé sa gratitude au Tout-Puissant", car ces phénomènes sont d'habitude beaucoup plus meurtriers dans la région. En novembre 2007, le cyclone Sidr avait fait 3 300 morts, 800 disparus et 8,7 millions de sinistrés au Bangladesh. Le cyclone Nargis, qui s'était abattu en 2008 sur le delta birman de l'Irrawaddy, avait fait 138 000 morts et disparus.

Vous êtes à nouveau en ligne