Au moins 12 personnes ont été tuées à Sainte-Lucie lors du passage samedi de l'ouragan Tomas

L\'ouragan Tomas sur la Caraïbe, le 2 novembre
L'ouragan Tomas sur la Caraïbe, le 2 novembre (AFP / NOAA)

Le bilan pourrait s'alourdir sur l'île, située au sud de la Martinique, "certaines personnes étant toujours ensevelies", selon le ministre du Tourisme Allan Chastenet.En Haïti, les autorités et les agences de l'Onu sont mobilisées pour faire face à la tempête, qui pourrait affecter 500.000 personnes et aggraver l'épidémie de choléra.

Le bilan pourrait s'alourdir sur l'île, située au sud de la Martinique, "certaines personnes étant toujours ensevelies", selon le ministre du Tourisme Allan Chastenet.

En Haïti, les autorités et les agences de l'Onu sont mobilisées pour faire face à la tempête, qui pourrait affecter 500.000 personnes et aggraver l'épidémie de choléra.

A Port-au-Prince, l'Onu a évacué une partie des quelque 1,3 million de sans-abri entassés dans des camps de fortune après le séisme du 12 janvier qui a fait 250.000 morts. Elle a stocké des vivres pour répondre aux besoins de 1,1 million de personnes.

La tempête risque de frapper Haïti alors qu'une épidémie de choléra sévit sur l'île depuis la mi-octobre.

Tomas, un ouragan rétrogradé en tempête tropicale, se déplaçait mardi vers l'ouest de l'île, à 250 km de Port-au-Prince, mais selon les services météorologiques du pays il pourrait remonter vers le nord et atteindre Haïti vendredi, a indiqué l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

Vous êtes à nouveau en ligne