Attentat d'Al Qaïda déjoué dans une ambassade occidentale au Caire

(Asma Waguih Reuters)

Un attentat contre une ambassade au Caire a été déjoué par la police égyptienne qui a annoncé avoir arrêté trois membres présumés d'Al Qaïda. Le nom du pays visé par ce complot n'a pas été révélé par les autorités égyptiennes.

Les forces de sécurité égyptiennes ont annoncé
ce samedi avoir capturé trois hommes membres d'une cellule, proche d'Al Qaïda,
qui étaient sur le point de commettre un attentat suicide contre une ambassade au
Caire.

C'est le ministre de l'Intérieur, Mohamed
Ibrahim qui a livré cette information au cours d'une conférence de presse. Il a
par ailleurs refusé de préciser le nom du pays visé par ce complot.

"Le ministère de l'Intérieur a été
en mesure de porter un coup notable à une cellule terroriste qui projetait des opérations
suicide contre des installations étrangères essentielles, importantes dans le
pays"
, a-t-il expliqué en ajoutant que parmi ces installations se trouvait
une ambassade.

Parmi les trois hommes arrêtés, l'un aurait
été membre d'Al Qaïda en Algérie et aurait voyagé au Pakistan et en Iran pour y
être formé et entraîné aux méthodes du groupe terroriste
selon les autorités
égyptiennes.

Par ailleurs, dans la cache de ces terroristes
présumés ont été retrouvés des tracts d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et
dix kilos de nitrate d'aluminium, produit
qui sert à élaborer des bombes.

 

Vous êtes à nouveau en ligne