Vietnam: le village où les morts sont mieux logés que les vivants

Les habitants de An Bang ont beau n'avoir ni filiation impériale ni sang bleu, ils vouent à leurs ancêtres un culte spectaculaire. Voisins de l'ancienne capitale Hué, au centre du Vietnam, ils ont décidé en 1990 de se lancer dans des copies populaires des impressionnants tombeaux de la dynastie Nguyen. Petit à petit, le village des pêcheurs s'est fait connaître comme la «Cité des Fantômes».

Dans le concours de créations mortuaires, les familles rivalisent d'inventivité.
18
HOANG DINH NAM / AFP
28
HOANG DINH NAM / AFP
38
HOANG DINH NAM / AFP
48
HOANG DINH NAM / AFP
58
HOANG DINH NAM / AFP
68
HOANG DINH NAM / AFP
78
HOANG DINH NAM / AFP
88
HOANG DINH NAM / AFP
Vous êtes à nouveau en ligne