VIDEO. Valls achève sa visite en Chine avec un "bienvenue en France" en chinois

FRANCE 2 / FRANCE 3

Manuel Valls s'exprimait à Shanghai devant un parterre de chefs d'entreprises français et chinois.

Après "my government is pro-business", et "Ich mag die Unternehmen" : "Huanying lai Faguo". Manuel Valls, qui termine samedi 31 janvier à Shanghai sa visite de trois jours en Chine, a souhaité -en chinois- "bienvenue en France" aux investisseurs. Dans un discours prononcé devant les milieux d'affaires franco-chinois, le Premier ministre s'est de nouveau frotté, avec un peu de peine, à l'exercice des langues étrangères.

"La France est désireurse d'accueillir les entreprises chinoises"

Sur le fond, le Premier ministre n'a pas craint la redite, martelant les messages répétés depuis son arrivée jeudi : "La France, plus que jamais, est désireuse d'accueillir les entreprises chinoises", qui sont les "bienvenues". Même si la France a des "défis lourds" à relever, elle est compétitive, a-t-il assuré.

"L'image selon laquelle nous ne réformons pas notre marché du travail, et qu'il est impossible de licencier en France, est fausse", a souligné Manuel Valls. "La protection de l'emploi est plus élevée en Allemagne qu'en France" et les 35 heures ne sont "qu'une durée de référence", a-t-il encore ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne