VIDEO. Usines de crevettes en Thaïlande : des migrants torturés, réduits en esclavage

PEGGY MAUGER et CHRISTOPHE HILARY - FRANCE 3

La société CP Foods, principale productrice mondiale de crevettes, installée en Thaïlande, est visée. L'entreprise achète de la nourriture à des bateaux impliqués dans un réseau d'esclavage.

Des crevettes thaïlandaises, vendues dans de grands supermarchés américains et européens, dont le français Carrefour, seraient nourries par des poissons pêchés par des migrants réduits en esclavage. Le journal britannique Guardian a mené l'enquête durant six mois, document vidéo à l'appui. Il a également recueilli plusieurs témoignages.

Des migrants venus du Cambodge ou de Birmanie

C'est la société CP Foods, principale productrice mondiale de crevettes, installée en Thaïlande, qui est visée. L'entreprise achète de la nourriture pour ses élevages à des bateaux impliqués dans un réseau d'esclavage. Elle revend ensuite ses produits à de nombreuses enseignes, comme les géants Carrefour, Walmart ou Alto.

De nombreuses victimes, principalement des migrants venus du Cambodge ou de Birmanie, en situation irrégulière, ont témoigné, décrivant les conditions inhumaines dans lesquelles ils travaillent et les tortures qu'ils subissent. L'affaire embarrasse Carrefour, entreprise française citée par le Guardian. Le groupe a décidé de suspendre ses relations commerciales avec CP Foods.

Vous êtes à nouveau en ligne