VIDEO. Un atelier textile clandestin souterrain démantelé à Moscou

France 2 - Alban Mickoczy et Volodia Sidorov

Plus de deux cents Vietnamiens travaillaient et vivaient dans un site quasi enterré. L'exploitation des migrants clandestins est un fléau dans le pays. 

La police moscovite a démantelé un atelier textile de clandestins vietnamiens. Le site, quasi-souterrain, faisait travailler 220 personnes, qui ne voyaient jamais la lumière du jour. Elles vivaient dans cette micro-cité, y dormaient, y mangeaient... Des poulets y étaient même élevés.

Ces hommes et femmes, sous-payés, maltraités, ont été arrêtés par la police. Soulagés d'être à l'air libre ou inquiets pour leur vie future, ils ont été reconduits à la frontière.

Cet atelier n'est pas unique à Moscou, ni plus largement en Russie. La grande majorité de ceux qui y travaillent sont entrés illégalement dans le pays. Il y aurait deux à trois millions d'immigrés clandestins exploités dans l'économie parallèle en Russie. Ce problème n'est pas nouveau non plus : un hangar avait brûlé en 2012 dans un marché de Moscou. Quatorze Tadjiks y avaient trouvé la mort.

Vous êtes à nouveau en ligne