VIDEO. Manifestation à Paris contre la visite du président chinois

REUTERS

L'association Reporters sans frontières a mené une opération dans la capitale pour dénoncer l'attitude de la Chine à l'égard des droits de l'Homme et de la liberté de la presse.

Le président chinois Xi Jinping est classé par l'association Reporters sans frontières comme l'un des "prédateurs" des droits de l'homme et de la liberté de la presse. Sa fastueuse visite d'Etat en France est pour RSF l'occasion de protester contre la politique de la Chine en la matière. Jeudi 27 mars matin, l'association a mené une opération dans les rues de Paris et au pied de la tour Eiffel.

Le "bras d'honneur" de Xi Jinping

Cinq camions ont sillonné la capitale, présentant aux Parisiens un portrait géant du dirigeant chinois faisant un bras d'honneur, grâce à un photomontage, et portant la mention "sans liberté de l'information, pas de contre-pouvoir". Signe de l'embarras de Paris sur ce sujet sensible, le convoi a été arrêté pendant quelques minutes par des CRS sur le périphérique parisien. Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, a publié une photo sur son compte Twitter.

Mercredi, François Hollande a mentionné brièvement les "droits de l'homme auxquels la France est attachée", lors d'un échange de toasts avec son hôte chinois à l'occasion du dîner d'Etat qui les réunissait dans la soirée à l'Elysée, après la conclusion entre Paris avec Pékin de juteux contrats commerciaux pour 18 milliards d'euros.

Vous êtes à nouveau en ligne