VIDEO. Des milliers de Rohingyas fuient les combats en Birmanie

FRANCEINFO

Au moins 18 500 membres de cette minorité musulmane persécutée ont trouvé refuge au Bangladesh depuis une semaine, en raison des affrontements entre l'armée birmane et des rebelles Rohingyas.

Un exode massif. Au moins 18 500 réfugiés ont traversé la frontière entre la Birmanie et le Bangladesh voisin, depuis le 25 août. Ils fuient les combats qui opposent l'armée birmane à des combattants rebelles de la minorité musulmane rohingya. Les affrontements ont fait au moins 110 morts en six jours et plusieurs villages ont été incendiés.

Combats armés et répression

Les affrontements, d'une violence sans précédent entre les deux parties, ont commencé lorsque des centaines d'hommes de l'Arakan Rohingya Salvation Army ont attaqué des dizaines de postes de police dans l'Etat d'Arakan.

Car malgré des décennies de restrictions et de persécutions en Birmanie, où leur communauté est marginalisée et considérée comme étrangère, les Rohingyas n'avaient jusqu'à présent presque jamais recouru à la lutte armée.

Plus de 400 000 réfugiés rohingyas se trouvent déjà au Bangladesh. Mais le pays, qui ne veut plus en accueillir davantage, a fermé sa frontière.

Vous êtes à nouveau en ligne