VIDEO. Il y a 70 ans, les Etats-Unis larguaient la première bombe atomique sur Hiroshima

MATHILDE GRACIA / FRANCE 2

Les commémorations vont débuter dans tout le Japon, jeudi, 70 ans après le bombardement qui a fait 80 000 morts.

Le Japon s'apprête à commémorer un des événements les plus dramatiques de son histoire, jeudi 6 août. Des cérémonies sont organisées à travers tout le pays à l'occasion des 70 ans de l'attaque d'Hiroshima avec une bombe atomique, lors de la Seconde guerre mondiale.

120 000 Japonais tués en deux bombardements

Les Etats-Unis larguent la première bombe atomique sur Hiroshima le 6 août 1945, à 8h15 heure locale. En à peine 5 secondes, la ville est dévastée et 80 000 habitants perdent la vie. La commune de Nagasaki est visée trois jours plus tard par une nouvelle frappe atomique, qui fait 40 000 morts et presque autant de blessés. Les radiations de la bombe causent en effet de graves brûlures et de nombreuses maladies, notamment des cancers, chez les survivants. 

Quelque 60% des Américains approuvent aujourd'hui encore le recours à la bombe atomique, qui a mené à la capitulation sans conditions du Japon, le 2 septembre 1945. Ces attaques ont, selon eux, permis de sauver la vie de nombreux soldats américains.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne