VIDEO. Ecoliers et parents de Hong Kong refusent la propagande chinoise

REUTERS

Des milliers de manifestants se sont réunis lundi 3 septembre devant le siège du gouvernement à Hong Kong (Chine) pour contraindre le gouvernement de Pékin à abolir les cours de patriotisme avant la rentrée.

ASIE-PACIFIQUE - Des milliers de parents et d'élèves, ainsi que des grévistes de la faim, se sont réunis, lundi 3 septembre, devant le siège du gouvernement à Hong Kong pour contraindre Pékin à abolir les cours de patriotisme avant la rentrée.

C'est la seconde manifestation après celle des  90 000 enseignants et écoliers qui sont descendus dans la rue en juillet pour protester contre ces leçons de patriotisme. Ils estiment qu'il s'agit d'une propagande de l'Etat chinois, et dénoncent une tentative de lavage de cerveau des enfants de la région semi-autonome de Hong Kong.

Vous êtes à nouveau en ligne