VIDEO. Des dizaines de milliers de Thaïlandais rendent hommage à leur roi dans les rues de Bangkok

REUTERS et APTN

Les Thaïlandais se sont mis à genoux dans les artères de Bangkok au passage du convoi funéraire de leur roi Bhumibol Adulyadej, vendredi

Mains jointes, tout de noir vêtus, des dizaines de milliers de Thaïlandais se sont mis à genoux, vendredi 14 octobre, dans les artères de Bangkok au passage du convoi funéraire de leur roi Bhumibol Adulyadej. Le souverain thaïlandais est mort jeudi à l'âge de 88 ans.

Celui qui a régné 70 ans sur pays aura un deuil national de 30 jours, les Thaïlandais ayant été invité de s'habiller en noir et d'éviter pendant 30 jours toute "festivité". Dans l'attente de sa crémation, qui pourrait ne pas se produire avant plusieurs mois, le corps du roi sera placé dans un cercueil.

La figure tutélaire de tout un pays

Bhumibol Adulyadej, hospitalisé quasiment en continu ces deux dernières années, n'était pas apparu en public depuis près d'un an. Il n'en restait pas moins la figure tutélaire du royaume, rassurante pour de nombreux Thaïlandais, qui vivent dans l'idée qu'il était le "père de la nation", après des décennies de propagande assénée dans les écoles et à la télévision renforcée par une loi de lèse-majesté très stricte.

Jeudi soir, le prince héritier Maha Vajiralongkorn, 64 ans, a surpris en demandant un "délai" avant de monter sur le trône, laissant pour l'instant le pays sans monarque. Devant des moines et des militaires de la junte au pouvoir, il a conduit  le rituel bouddhiste du "bain" du corps de son père. Cette cérémonie était sa première apparition publique depuis l'annonce de la mort de son père.

Vous êtes à nouveau en ligne