Une nouvelle avalanche sur l'Everest met fin à la saison des ascensions

Expédition sur le versant népalais de l\'Everest, le 18 mai 2013. 
Expédition sur le versant népalais de l'Everest, le 18 mai 2013.  (ADRIAN BALLINGER / AP / SIPA )

De nouveaux blocs de glace se sont abattus là où 16 sherpas ont péri il y a une semaine, dans une précédente avalanche.

"Les expéditions s'en vont, c'est terminé pour tout le monde." C'est ce qu'écrit l'himalayiste Alan Arnette sur son site internet. De nouveaux blocs de glace se sont abattus, vendredi 25 avril, sur la voie normale du versant népalais de l'Everest, là où 16 sherpas ont péri il y a une semaine dans une précédente avalanche.

Ce nouvel effondrement, qui n'a pas fait de victimes, sonne vraisemblablement la fin de la saison des ascensions du point culminant de la planète, une activité très lucrative pour l'économie du Népal.

De nombreuses expéditions avaient déjà quitté le camp de base depuis l'avalanche du 18 avril, la plus meurtrière jamais connue sur les pentes de l'Everest. Du fait de la mousson, la fenêtre d'ascension de l'Everest est très étroite, environ deux mois jusqu'à fin mai. Une "saison blanche" serait une première depuis que les expéditions commerciales vers le plus haut sommet du monde, 8 850 mètres, ont pris leur essor, au milieu des années 1990.

Vous êtes à nouveau en ligne