Une femelle panda simule une grossesse pour avoir des rations supplémentaires

La femelle panda Ai Hin dans son enclos spécial, le 17 juillet 2014, à Chengdu, dans le Sichuan (Chine).
La femelle panda Ai Hin dans son enclos spécial, le 17 juillet 2014, à Chengdu, dans le Sichuan (Chine). ( AFP )

Selon des experts chinois, elle a expérimenté "une gestation fantôme". 

Parce que les pandas ont beaucoup de mal à se reproduire en captivité, une réserve naturelle du Sichuan (Chine) accorde un traitement privilégié aux femelles enceintes : elles sont isolées dans des pièces confortables, avec air conditionné, soins permanents, et rations de nourriture supplémentaires. Ce qui n'a pas échappé à Ai Hin.

Selon des experts cités par l'agence Chine nouvelle, mardi 26 août, cette femelle panda de 6 ans a simulé une grossesse pour bénéficier d'un traitement de faveur et déguster davantage de bambou. Hébergée au Centre de reproduction des pandas géants de Chengdu, Ai Hin avait présenté de premiers symptômes de grossesse le mois dernier. Il était même prévu qu'elle mette bas devant les caméras pour une première mondiale.

Petits pains briochés, fruits et bambou

Mais les espoirs de ses soigneurs ont été douchés lorsque son comportement et ses "indicateurs physiologiques" sont tous revenus à la normale ces derniers jours.

Selon Chine nouvelle, de telles "gestations fantômes" ne sont pas rares chez les espèces menacées, et des femelles pandas ayant déjà pu apprécier un traitement de faveur lorsqu'elles étaient pleines, continuent par la suite de présenter des symptômes similaires.

"Elles reçoivent des rations supplémentaires de petits pains briochés, de fruits et de bambou. Donc, certains pandas très intelligents utilisent parfois cette situation à leur avantage en vue d'améliorer leur qualité de vie", souligne un expert de la réserve.

Vous êtes à nouveau en ligne