Un alpiniste amputé des deux pieds part à l'assaut de l'Himalaya sans oxygène

L\'alpiniste Santiago Quintero lors d\'une sortie à vélo à Ilalo (Equateur), le 3 mai 2016.
L'alpiniste Santiago Quintero lors d'une sortie à vélo à Ilalo (Equateur), le 3 mai 2016. (RODRIGO BUENDIA / AFP)

L'Equatorien Santiago Quintero compte devenir le premier à réussir l'ascension du K2 (8 611 m) sans renfort d'oxygène et avec des prothèses.

Santiago Quintero s'est lancé un sacré défi. Cet Equatorien de 41 ans, amputé des deux pieds, compte devenir le premier alpiniste à gravir le K2 sans renfort d'oxygène et avec des prothèses, rapporte 20 MinutesIl débutera l'ascension du deuxième sommet le plus haut de l'Himalaya le 13 juin prochain. Le K2, situé à la frontière entre la Chine est le Pakistan, culmine à 8 611 mètres.

Santiago Quintero est le quatrième homme à avoir gravi seul l'Aconcagua (Argentine) par sa face sud, la route la plus extrême. Il a eu les deux pieds partiellement amputés après avoir souffert de graves engelures lors de cette ascension. L'accident n'a toutefois pas entamé sa passion pour l'alpinisme. "Sans la montagne, je préfère ne pas vivre", explique l'Equatorien.

Il veut gravir les 14 "8000" d'ici à 2019

Santiago Quintero s'apprête donc à affronter pour la deuxième fois le K2, qui est considéré comme le sommet le plus compliqué à gravir. Il avait dû abandonner en cours de route lors de la précédente tentative, en 2009.

L'Equatorien compte escalader les 14 principaux sommets dépassant les 8 000 mètres d'altitude d'ici 2019, avec ses prothèses. "Etre handicapé est une décision personnelle, estime l'alpiniste. Personne ne peut me dire comment je suis ou ce que je suis !"