Trois Français disparus dans les inondations en Inde

(Radio France © France Info)

Ils n'avaient plus donné de nouvelles depuis jeudi, depuis que de violentes intempéries s'étaient abattues sur la région du Ladakh. Trois Français, mais aussi un Italien et un Espagnol, sont morts dans cette région montagneuse du nord de l'Inde, très prisée par les touristes. C'est un responsable gouvernemental indien qui l'affirme. Une information non-confirmée par le Quai d'Orsay.

Cet après-midi, le Quai d'Orsay avait révélé que trois Français étaient portés disparus au Ladakh, affirmant être "pleinement mobilisé" pour les retrouver.

Mais quelques heures plus tard, un responsable gouvernemental indien affirme que les Français sont morts dans les inondations, tout comme deux autres Européens : un Italien et un Espagnol.

La nouvelle n'a pas été confirmée par le ministère des Affaires Etrangères.

D’après la famille de l’un des disparus, les trois trekkers français se trouvaient près
du village de Sumda Chenmo, où ils avaient été bloqués par une rivière en crue. Ils n'avaient donné aucune nouvelle depuis jeudi soir, c'est-à-dire depuis que les brusques précipitations avaient causé inondations et coulées de boue dans la région.

Un numéro de téléphone a été mis à la disposition des familles par le ministère des Affaires étrangères: 01.53.59.11.10

Au total, 177 personnes sont mortes au Ladakh, et des centaines sont portées disparues. Cette région montagneuse à majorité bouddhiste attire de nombreux touristes amateurs de trekking, notamment lors de la saison haute en été.

Vous êtes à nouveau en ligne