Thaïlande : le pouvoir militaire veut empêcher le retour d’un gouvernement civil

Campagne du non à la nouvelle Constitution voulue par la junte thaïlandaise.
Campagne du non à la nouvelle Constitution voulue par la junte thaïlandaise. (AFP/ BANGKOK POST)

En Thaïlande, la nouvelle Constitution propose un Premier ministre et un Sénat non élus. La junte au pouvoir à Bangkok entend ainsi se maintenir au pouvoir en verrouillant le jeu politique. Le référendum constitutionnel annoncé pour le 7 août 2016 pourrait permettre à l’opposition de relever la tête. Chemises rouges contre chemises jaunes, le conflit n’est pas terminé en Thaïlande.


La répression contre les chemises rouges se poursuit en Thaïlande. Une  jeune femme vient d’être arrêtée pour «rébellion» à cause d’une photo d’elle tenant un bol rouge, couleur de l’opposition. Les autorités affirment avoir confisqué 5800 bols rouges au domicile d’un ancien parlementaire. «Les peurs de la junte vis-à-vis d’un bol en plastique confine à l’absurde», a commenté Brad Adams, directeur de Human Rights Watch. Cet affolement de la junte montre que les chemises rouges inquiètent toujours le pouvoir.

Rouges contre Jaunes, la vie politique en Thaïlande peut se résumer depuis 10 ans par ces deux couleurs. Une haine profonde oppose d'un côté les chemises rouges représentant les populations rurales défavorisées, reconnaissante de la politique de l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra en faveur des plus pauvres, et de l'autre les élites de Bangkok proches du Palais royal (jaune couleur de la monarchie).

Les chemises rouges manifestent à Bangkok. Ils portent des milliers de pétitions contre la nouvelle Constitution.
Les chemises rouges manifestent à Bangkok. Ils portent des milliers de pétitions contre la nouvelle Constitution. (AFP/ Apichit Jinakul)

Ce conflit politique et social avait fait 90 morts et 1900 blessés au printemps 2010. Les chemises rouges avaient occupé le centre de Bangkok durant deux mois pour réclamer la démission du gouvernement, avant cet assaut meurtrier de l'armée.

Les militaires au pouvoir depuis deux ans entendent éviter tout réveil de l’opposition à l’approche d’un référendum constitutionnel prévu pour le 7 août 2016. Cette nouvelle Constitution propose un Sénat entièrement désigné par le Roi. Il s’agit de mettre en place une démocratie de façade et de repousser le plus longtemps possible le retour d’un gouvernement civil.

Les chemises rouges appellent à voter contre ce texte qui cherche à les sortir de la scène politique.
Vous êtes à nouveau en ligne