L'insupportable attente de Serge Atlaoui

France 3

Après l'exécution le 28 avril de huit condamnés pour trafic de drogue en Indonésie, le Français attend toujours le verdict concernant son sort.

Serge Atlaoui, accusé de trafic de drogue par l'Indonésie, risque d'être exécuté dans les prochains jours. Huit de ses codétenus ont déjà été exécutés, mais lui attend le verdict du procureur général concernant son sort. Son dernier recours judiciaire est son ultime chance de se sauver. "C'est terrible, on est sous le choc des exécutions. Ce matin il me disait, je n'arrive pas à réaliser. Ce n'est pas la première fois qu'il assiste à l'exécution de condamnés, qui sont dans la même prison que lui", confie sa femme au micro de France 3.

"Pas de procès équitable"

"Il y a énormément de déclarations du procureur général qui s'acharne à vouloir l'exécuter le plus rapidement possible", poursuit-elle. Serge Atlaoui parle de torture psychologique de la part du procureur. Si l'homme est vivant aujourd'hui, il le doit à la diplomatie française et à ses avocats. "Il n'a pas eu de procès équitable. Nombreux sont les Indonésiens qui perçoivent que leur pays va être mis au banc des nations s'ils continuent avec une telle barbarie", selon l'un d'entre eux. Toutefois, l'espoir reste très mince.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne