Tsunami en Indonésie : le bilan ne cesse de s'alourdir

France 3

En Indonésie, le bilan ne cesse de s'alourdir. Deux jours après le tsunami qui a ravagé l'île de Célèbes vendredi 28 septembre, au moins 832 personnes ont perdu la vie. Trois Français seraient portés disparus.

Une ville en partie submergée : voilà à quoi ressemble désormais Palu (Indonésie), 350 000 habitants, après le séisme de magnitude 7,5 et le passage du tsunami. En bord de mer, plusieurs centaines de personnes travaillaient à la préparation d'un festival. Elles figurent parmi les premières victimes. Hébétés, les survivants errent à travers les décombres des maisons. Les sauveteurs concentrent maintenant leurs recherches sur le centre commercial, qui s'est effondré. Il y aurait encore de nombreuses victimes coincées sous les dalles de béton. Il était blindé au moment du séisme.

Des avions affrétés par l'armée pour évacuer les blessés

Profitant du chaos, certains habitants se livrent à des pillages. Les supermarchés sont les plus recherchés, car il commence à y avoir des pénuries de nourriture et d'eau. Face à l'afflux de blessés, les hôpitaux, débordés, n'ont d'autre choix que de les soigner en plein air. Le bilan ne cesse de s'alourdir : déjà 832 morts. De nombreuses zones n'ont pas encore pu être atteintes par les sauveteurs. L'armée a affrété des avions pour évacuer des blessés, des personnes sans abri, mais aussi quelques dizaines de touristes. Les autorités sont toujours sans nouvelles de cinq ressortissants étrangers, dont trois Français. 

Vous êtes à nouveau en ligne