Après le séisme et le tsunami, l'Indonésie toujours sans nouvelles des 5 000 disparus

France 3

En Indonésie, le tsunami et le séisme ont fait 1 700 morts, mais plus de 5 000 personnes sont portées disparues à Palu. Les secouristes ont peu d'espoir.

Par dizaines, par centaines, des rescapés se précipitent sur l'un des rares hélicoptères de l'armée indonésienne, afin de grappiller quelques bouteilles d'eau et des caisses de vivres. Près de 1 700 décès ont été comptabilisés depuis le tsunami et le tremblement de terre sur l'île des Célèbes, en Indonésie, un chiffre qui pourrait augmenter de manière vertigineuse. "Selon les rapports des chefs de village, 5 000 personnes sont portées disparues. Nos secouristes sur le terrain tentent de confirmer cette estimation", confirment les autorités indonésiennes.

Fin des recherches jeudi

Des zones entières ont été rayées de la carte. Certains quartiers ont été comme aspirés par la terre, des torrents de boue ayant tout emporté sur leur passage. Le phénomène géologique est appelé liquéfaction du sol : la terre gorgée d'eau qui se transforme en sable mouvant. Le bras de mer a amplifié la force du tsunami, qui s'est abattu sur Palu, ville située au fond de la baie. Des milliers d'habitants n'avaient pas fui les côtes. Les autorités indonésiennes se donnent jusqu'à jeudi 11 octobre pour retrouver encore des survivants. Les 5 000 disparus seront ensuite présumés morts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne