VIDEO. Séisme au Népal : "Il était midi et le sol s'est dérobé sous nos jambes", raconte une Française

FRANCE 2

Accueillis jeudi sur le tarmac de l'aéroport de Roissy, après cinq jours d'angoisse, deux jeunes rescapées ont livré leur témoignage à France 2.

Les premiers rescapés français du séisme au Népal sont rentrés à Paris, jeudi 30 avril, accueillis par du personnel spécialisé sur le tarmac de l'aéroport de Roissy, après cinq jours d'angoisse. Certains portaient encore les stigmates de leur expérience dramatique.

"Il neigeait, on a cru qu'on y resterait"

Deux jeunes femmes, qui se trouvaient dans la vallée du Langtang le jour du séisme samedi pour quatre jours de trek, racontent à France 2 la peur, la panique et les difficultés qu'elles ont rencontrées pour se rendre à pieds à Katmandou : "On s'est retrouvé à 3 700 m à dormir sous une tente, il était midi, et le sol s'est dérobé sous nos jambes, confie l'une d'elles. Il neigeait, on a cru qu'on y resterait." Mais sa première pensée est tournée vers les personnes restées "coincées dans les montagnes". La jeune rescapée rappelle aussi la solidarité dont ont fait preuve les villageois népalais. "Ils se sont très bien occupés de nous", assure-t-elle. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne