VIDEO. Envoyé spécial. La traque d'un pédocriminel dans les rues de Katmandou

Envoyé Spécial France 2

Depuis le tremblement de terre qui a laissé le Népal exsangue, le tourisme sexuel s'est développé. Plus d'un million d'enfants sont très vulnérables. Les ONG sont en première ligne pour traquer les prédateurs. Extrait d'une filature.

La traque débute dans un quartier très prisé des touristes et des prédateurs d'enfants à Katmandou. Au détour d'une ruelle, Krishna, travailleur social népalais membre d'une ONG, repère un suspect. Ce touriste est accompagné d'un adolescent d'une quinzaine d'années. Krishna les suit discrètement, à bonne distance, comme un policier lors d'une filature.

"Je viens de voir le suspect, il faut venir m'aider"

Il est en relation avec d'autres membres de l'ONG par téléphone : "Je viens de voir le suspect, il faut venir m'aider. Je suis en train de le suivre." Le présumé pédocriminel entre dans une boutique avec l'adolescent et lui offre un cadeau. Krishna entre dans la boutique et se rapproche d'eux : "Il lui offre une ceinture..."

Le militant de l'ONG n'a pas été repéré. La filature prend fin devant le domicile du suspect. Il faut maintenant recueillir des preuves.

Extrait de "Népal : la traque des touristes sexuels", un reportage d'"Envoyé spécial".

Vous êtes à nouveau en ligne