Séisme au Népal : une course contre la montre pour venir en aide aux populations

FRANCE 3

Le Népal peine à se remettre du violent séisme qui a frappé le pays à la fin du mois d'avril. 

Deux semaines après le séisme au Népal qui a fait plus de 7 500 morts et 14 000 blessés, la situation des rescapés reste particulièrement difficile dans les zones les plus reculées.

Vu du ciel, Kerauja n'est plus qu'un vaste champ de ruines. Le village, planté au sommet d'une montagne, est dévasté. Peu de maisons ont résisté au tremblement de terre. Les survivants se déplacent au milieu des gravats. Le village ne peut être ravitaillé que par voie aérienne, comme des dizaines d'autres dans cette région proche de l'épicentre du séisme.

Un défi de taille

Depuis quelques jours, le programme alimentaire mondial (PAM) est à pied d'oeuvre. "Nous avons distribué des vivres à plus de 260 000 personnes et nous avons l'intention d'atteindre 1,4 million de personnes au cours des trois prochains mois", explique au micro de France 3, Angeli Mendoza, porte-parole du PAM.

Chautara, village de 6 000 habitants, à trois heures de Katmandou est lui aussi totalement dévasté. Les secours sont dans une course contre la montre pour soulager les populations les plus reculées, avant l'arrivée de la mousson de juin. Un défi, alors que l'ONU annonce n'avoir reçu qu'une infime partie des fonds d'urgence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne