La difficile prise en charge des villages népalais

FRANCE 2

Six jours après le séisme qui a frappé le Népal, l'aide arrive au compte-goutte dans les contrées reculées du pays.

Six jours après le séisme qui a frappé le Népal, l'aide arrive au compte-goutte dans les contrées reculées du pays. "A chaque fois, c'est exactement la même manoeuvre, une fois que l'hélicoptère s'est posé, il faut décharger, l'aide humanitaire et puis ensuite récupérer les blessés et repartir le plus vite possible vers Katmandou", explique le journaliste de France 2, Nicolas Bertrand.

Plus aucune maison debout

Dans un hélicoptère de l'armée népalaise qui part de Katmandou, vers le nord-est du pays, épicentre du séisme, les images de désolation sont partout, la plupart des édifices sont détruits. "Au moins 90% des maisons sont détruites, il y a des cadavres qui jonchent les rues, les soldats nous aident beaucoup. Ils ont emporté beaucoup de blessés, mais il en reste encore", souffle un népalais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne