DIRECT. Séisme au Népal : au moins six Français ont été blessés

Secours et habitants tentent d\'évacuer les corps des victimes du séisme qui a frappé le Népal, à Bhadgaon, dans la vallée de Kathmandou, dimanche 26 avril 2015. 
Secours et habitants tentent d'évacuer les corps des victimes du séisme qui a frappé le Népal, à Bhadgaon, dans la vallée de Kathmandou, dimanche 26 avril 2015.  (NIRANJAN SHRESTHA / AP / SIPA )

Le Quai d'Orsay est toujours à la recherche de 669 personnes dont il n'a pas de nouvelle. 

Le Népal est dans l'urgence, dimanche 26 avril, au lendemain du séisme le plus meurtrier qu'ait connu le pays depuis 80 ans. Une course contre la montre est engagée pour tenter de retrouver d'éventuels survivants sous les décombres, notamment dans la capitale, Katmandou.

Au moins six Français blessés: Selon Romain Nadal, porte-parole du ministère des Affaire étrangères, six Français ont été blessés dans le séisme. Le ministère est toujours à la recherche de 669 personnes. 

Le bilan : Selon le centre national des opérations d'urgence népalais, le tremblement de terre de magnitude 7,8 a fait 2 430 morts et plus de 6 000 blessés au Népal même - le plus meurtrier depuis 80 ans - selon un bilan encore provisoire dimanche soir. En Inde, les autorités ont fait état de 57 morts, en majorité dans l'Etat oriental du Bihar. Dix-sept personnes ont trouvé la mort au Tibet, selon la presse officielle chinoise. Le tremblement de terre a aussi touché le Bangladesh. Ce bilan est susceptible de grimper et les agences humanitaires sur place ont toujours le plus grand mal à évaluer l'ampleur des destructions et des besoins.

L'aide internationale, venue des organisations humanitaires et de nombreux pays, s'organise et des équipes d'urgence ont d'ores et déjà été dépêchées sur place.

Dans le massif de l'Everest, la neige a nui dans un premier temps aux efforts des secouristes pour venir en aide aux alpinistes ayant survécu à la puissante avalanche déclenchée par le séisme. Les hélicoptères ont pu commencer à atterrir dimanche sur le camp de base.

 Une violente réplique de magnitude 6,7 a secoué dimanche le Népal. Cette dernière secousse a frappé une zone située au nord-ouest de Katmandou, non loin de la frontière chinoise, à une profondeur de 10 km, précise l'Institut américain de géophysique. Elle a été ressentie jusqu'au mont Everest, où elle a déclenché de nouvelles avalanches, selon des alpinistes sur place.

Vous êtes à nouveau en ligne