Rohingyas : que devient l'argent récolté grâce aux réseaux sociaux ?

France 2

Ancienne star du web, Jérôme Jarre a décidé de lancer une grande campagne de dons pour aider les Rohingyas réfugiés au Bangladesh, car persécutés en Birmanie.

Il s'était fait connaître internationalement grâce à des Vine, vidéos humoristiques postées sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, Jérôme Jarre a quelque peu changé de public. Cœur sur le sac à dos, il déambule depuis six mois dans le plus grand camp de réfugiés du monde, au Bangladesh. Avec la Love Army, il vient en aide aux Rohyingyas, persécutés en Birmanie.

4 millions de dollars

Fin novembre, musiciens et Youtubeurs se sont mobilisés et déplacés ensemble au Bangladesh, lançant un appel aux dons : il récoltent 2 millions de dollars puis, avec l'aide d'un ami américain, 2 millions de plus. Plus de la moitié de l'argent est parti dans la construction de maisons équipées de panneaux solaires, ils veulent en construire 4 000 d'ici fin juin. Chaque mois, ils financent également une clinique construite par une ONG locale. Des salles de classe et des pompes à eau sont installées. Jérôme Jarre a su s'entourer de professionnels d'expérience, qui approuvent ces méthodes d'un nouveau genre, ce projet qui pouvait paraître fou ou naïf.

Les critiques sont encore bien présentes. Une Française qui travaille pour une ONG internationale interpelle Jérôme Jarre pour discuter ses méthodes "non professionnelles" et ses limites. Dans quelques semaines, tous les dons seront distribués, la Love Army quittera le Bangladesh. Mais Jérôme Jarre prépare déjà les projets suivants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne