Exode des Rohingyas : crise humanitaire majeure au Bangladesh

FRANCE 3

France 3 a choisi de relayer l'appel des ONG à se mobiliser face à la situation de dizaines de milliers d'enfants Rohingyas au Bangladesh. Avec leurs parents, ils ont fui les violences en Birmanie.

Ali était venu à Cox's Baear, au Bangladesh, pour sauver sa fille de 8 ans. Mais il est arrivé trop tard à l'hôpital. Comme plus de 400 000 Rohingyas, il a fui les exactions de l'armée birmane et trouvé refuge au Bangladesh. Mais dans les camps de réfugiés, la fillette a contracté une infection. Un soir, elle a eu mal au ventre et commencé à vomir. Son ventre était gonflé. Le docteur lui a donné un traitement, mais elle est morte.

60% des nouveaux réfugiés

Dans cet hôpital public, les couloirs et les salles croulent sous les patients, tous Rohingyas. Parmi eux, de nombreux enfants victimes de fractures. Les médecins bangladais assurent les soins avec leurs faibles moyens. À quelques kilomètres, ces images aériennes de camps de réfugiés donnent une idée de la crise humanitaire majeure qui s'annonce. 250 000 enfants s'y pressent. Ils représentent 60% des nouveaux réfugiés. Tout leur manque : l'eau, la nourriture, les soins. Plus vulnérables, ils sont les premières victimes de l'insalubrité et de la malnutrition.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne