Reportage avec les victimes des combats au Sri Lanka

(Radio France © France Info)

Au Sri Lanka, la guerre entre l’armée et les Tigres tamouls continue de faire des victimes du côté des populations civiles.

L’armée sri-lankaise a affirmé hier avoir entamé “la plus vaste opération de sauvetage d'otages au monde”, alors que la Croix Rouge Internationale a déjà évacué plusieurs milliers de personnes par bateau.
Quelque 100.000 civils sont entassés dans une zone de 17 kilomètres carrés au nord-est de l'île, dernier bastion de la guérilla.

Quatre pays sont impliqués dans le processus de paix au Sri Lanka : Etats-Unis, Royaume Uni, Japon et Norvège. Ils ont appelé hier à un cessez-le-feu immédiat.

Le département d’Etat américain a réaffirmé "le besoin de cesser les bombardements dans la 'zone sans combats' afin de prévenir de nouvelles victimes civiles."

Vous êtes à nouveau en ligne