VIDEO. Pékin prise dans un inquiétant brouillard de pollution

AP

Depuis mercredi, la capitale pékinoise est difficilement respirable. La concentration de microparticules est 20 fois supérieure au taux de dangerosité fixé par l'OMS. 

Il est difficile d'y respirer à pleins poumons. Depuis mercredi, la capitale chinoise et ses environs sont pris dans un inquiétant brouillard dû à la pollution. Vendredi 10 octobre, les prélèvements dans l'air ont montré une concentration de microparticules jusqu'à 20 fois supérieure au plafond de dangerosité fixé par l'Organisation mondiale de la santé.

Cette carte, venant d'un site internet localisé à Pékin qui permet de visualiser en direct la pollution dans l'air, montre l'importance du phénomène dans le Nord-Est de la Chine. Plus la zone s'approche du rouge bordeaux, plus l'air est pollué.

Capture d\'écran, le 11 octobre, du site aqicn.org, qui permet une visualisation en direct de la pollution. 
Capture d'écran, le 11 octobre, du site aqicn.org, qui permet une visualisation en direct de la pollution.  (AQICN.ORG)

 

Le match de football Brésil-Argentine dans le brouillard

Samedi 11 septembre, Pékin accueille le très attendu match amical Brésil-Argentine. Avant le match, en conférence de presse, les joueurs se sont plaints de l'épaisse purée de pois. "C'est dur de respirer. Ma gorge est sèche, on dirait qu'on est à côté d'un feu de camp, c'est comme de la fumée chaude", a commenté l'attaquant brésilien Robinho.

Vous êtes à nouveau en ligne