VIDEO. Pékin célèbre le Nouvel An chinois sous un ciel pollué

AP

 L'année du Singe se termine et fait place à l'année du Coq.

Après une nuit de feux d'artifice, une journée de pollution. Les festivités du Nouvel An chinois ont débuté à Pékin, samedi 28 janvier, sous un ciel gris. Une situation habituelle dans le pays, régulièrement frappé par un brouillard grisâtre chargé de particules fines, très dangereuses pour la santé.

Des trajets par millions

Interrogé dans la ville, l'un des participants aux festivités dit ainsi espérer davantage de ciel bleu lors de l'année du Coq. Il peut y croire : cette nouvelle année doit récompenser ceux qui ont fait preuve de patience et de persévérance.

Cette célébration est la plus grande fête du calendrier chinois. Elle donne lieu chaque année à une migration de centaines de millions de travailleurs, retournant dans leur région natale pour passer le Nouvel An en famille.

Vous êtes à nouveau en ligne