Chine : le pays envisage la neutralité carbone d'ici 2060

France 2

La Chine est le premier pays émetteur de CO2 dans le monde. Le pays se lance un défi : la neutralité carbone en 2060. La Chine peut-elle convertir son industrie ?

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Devant l'assemblée générale des Nations Unies, le président chinois Xi Jinping s'est posé en héros de la lutte du changement climatique : "Nous allons commencer à faire baisser les émissions de CO2 en 2030 et atteindre la neutralité carbone d'ici 2060". Mais tant que les centrales à charbon continueront de fournir 58 % de l'électricité du pays, beaucoup d'observateurs voient mal comment l'objectif peut être atteint. "Je rappelle que la Chine brûle plus de quatre milliards de tonnes de charbon par an, les prévisions annoncées montrent qu'en 2040 elle sera toujours à quatre milliards de tonnes, c'est-à-dire plus que l'ensemble du charbon brûlé dans le reste du monde", explique Jean-François Huchet, directeur de l'Inalco.

La révolution verte est en marche

La Chine, plus grand pollueur du monde, est responsable du quart des émissions de gaz à effet de serre. Le défi d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2060 est immense. La révolution verte est déjà en marche : la Chine installe l'équivalent d'un terrain de foot de panneaux solaires toutes les heures. Avec l'éolien, elle est déjà numéro un des énergies renouvelables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne