Nicolas Sarkozy pose la question d'un départ anticipé d'Afghanistan

Francetv info

Le chef de l'Etat a confirmé vendredi la mort de quatre soldats français en Afghanistan. Il pose la question d'un retour anticipé des troupes françaises.

Nicolas Sarkozy a confirmé vendredi 20 janvier la mort de quatre soldats français de la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf), en préambule de ses vœux au corps diplomatique. Seize autres militaires ont été blessés au cours d'une fusillade. Le chef de l'Etat a annoncé la suspension de toutes les opérations de formation et d'aide au combat de l'armée en Afghanistan, en posant la question d'un retour anticipé des troupes françaises.

Vous êtes à nouveau en ligne