Abandon d'un bébé trisomique en Thaïlande : le père adoptif déjà condamné pour pédophilie

Gammy et sa mère Pattaramon Chanbua à l\'hôpital de Samitivej en Thaïlande, le 4 août 2014.
Gammy et sa mère Pattaramon Chanbua à l'hôpital de Samitivej en Thaïlande, le 4 août 2014. (NICOLAS ASFOURI / AFP)

Une enquête a été ouverte par les services sociaux australiens.

La polémique enfle autour du couple australien accusé d'avoir abandonné un enfant trisomique à sa mère porteuse thaïlandaise. Après les informations de presse faisant état du passé de pédophile du père, les services sociaux en Australie ont ouvert une enquête, mardi 5 août.

L'homme, un électricien de 56 ans résidant à Bunbury, au sud-ouest de l'Australie, a fait de la prison à deux reprises pour avoir agressé sexuellement des mineurs, selon la presse australienne. Il a été condamné à trois ans de prison pour l'agression de deux fillettes de moins de dix ans alors qu'il était âgé d'une vingtaine d'années, puis à un an et demi d'enfermement en 1997 pour violences sur mineure.

Le couple injoignable

Les services sociaux australiens ont indiqué avoir vainement tenté d'entrer en contact avec le couple, qui a nié être au courant de l'existence d'un jumeau trisomique de leur fille. Des fonctionnaires se sont présentés à leur domicile, mais ont trouvé porte close, probablement du fait du grand nombre de journalistes stationnés devant chez eux.

Selon un porte-parole des services de protection de l'enfance d'Australie occidentale, "une enquête est conduite afin de s'assurer de la sécurité et du bien-être" de la sœur jumelle du trisomique abandonné, aujourd'hui âgée de 7 mois, qui, elle, a été adoptée par le couple.

Vous êtes à nouveau en ligne