Les insectes demain dans nos assiettes

L’élevage et la consommation d’insectes pour nourrir les neuf milliards de Terriens en 2030 sont une alternative économique et écologique fiable à la viande «conventionnelle», selon la FAO, l’Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture.

L'entomophagie permettra notamment de renforcer la sécurité alimentaire. Toutefois, pour la FAO, la famine ne doit pas être le seul moteur à cette nouvelle pratique.
 
Si beaucoup de pays utilisent déjà cette forme d’alimentation, il faudra vaincre le dégoût des consommateurs occidentaux, et convaincre les industriels de s’engager dans une production de masse économiquement viable.
 
Les nations asiatiques, et plus particulièrement la Thaïlande, qui a une longue histoire culinaire avec les insectes, deviendront peut-être les leaders de cette nouvelle forme de nutrition.
 

19 photos illustrent ce propos (sources FAO). 

119
AFP/PHOTONONSTOP/TIPS/ANGELO CAVALLI
219
REUTERS/Nguyen Huy Kham
319
AFP/Biosphoto / Juan Manuel Borrero
419
AFP/Biosphoto / Pierre Huguet
519
AFP PHOTO / Pornchai KITTIWONGSAKUL
619
AFP/SAIARUN PINADUANG
719
REUTERS/Adrees Latif
819
REUTERS
919
AFP PHOTO/Pornchai KITTIWONGSAKUL
1019
Biosphoto / Michel Lefèvre
1119
Biosphoto / Alain Mafart-Renodier
1219
AFP/GUIZIOU FRANCK
1319
AFP/Biosphoto / Eric Ferry
1419
AFP/Pornprom Sarttarbhaya
1519
Biosphoto / Antoine Lorgnier
1619
AFP/Pornprom Sarttarbhaya
1719
AFP/Lionel Astruc
1819
AFP/Biosphoto / Roger Puillandre
1919
AFP/ANGELO CAVALLI
Vous êtes à nouveau en ligne