LES ECRANS - Inondations en Thaïlande : Bangkok se prépare au pire

La banlieue nord de Bangkok est déjà complètement inondée
La banlieue nord de Bangkok est déjà complètement inondée (SS/Reuters)

Les autorités thaïlandaises ont renoncé à préserver Bangkok des inondations et appelé les habitants à se mettre à l'abri.

Les autorités thaïlandaises sont résignées : il est impossible de protéger Bangkok, la capitale, des pires inondations que connaît le pays du sud-est asiatique depuis des décennies.

Elles ont annoncé jeudi 20 octobre que toutes les écluses de la capitale devaient être ouvertes pour permettre l'évacuation des eaux vers la mer. "On ne peut pas bloquer l'eau indéfiniment (…). Plus nous la bloquons, plus (elle) monte", estime la première ministre Yingluck Shinawatra, qualifiant cette catastrophe de "crise nationale".

Les 200 écluses qui régulent les quelque 2 000 kilomètres de cours d'eau et canaux d'une mégalopole de 12 millions d'habitants ont donc été ouvertes.

Des dizaines de kilomètres de digues de fortune, constituées de sacs de sable, ont été érigés, permettant pour l'instant de garder au sec le centre d'affaires et les aéroports. Mais de gigantesques masses d'eau se sont accumulées au nord de la ville, noyant une partie de la grande banlieue. Les habitants ont été invités à se préparer au pire.

Vous êtes à nouveau en ligne