Le typhon Morakot balaye les côtes chinoises

(Radio France © France Info)

Après avoir fait 12 morts et 51 disparus à Taiwan, le typhon Morakot a atteint la côte est de la Chine, où il a déjà tué un enfant et détruit plusieurs maisons.

Actualisé lundi 10 août à 10h00

Au Fujian et au Zhejiang, un million de personnes avaient été déplacées avant l’arrivée du typhon. Shanghai a été placée en état d’alerte, des vols ont été annulés et les bateaux de pêche et un cargo au moins n’ont pu lever l’ancre. Des dizaines d’autres navires de commerce ont reporté ou annulé leur départ du port.

Les vents ont baissé d’intensité depuis le passage du typhon aux Philippines, où 11 personnes dont trois Français ont trouvé la mort, et à Taiwan, mais le Centre national météorologique chinois a prévenu que de "violentes averses" pourraient tomber sur l’est du pays.

Morakot a touché terre dans le comté de Xiapu, dans la province du Fujian, accompagné de fortes pluies et de vents soufflant jusqu’à 120km/h. Cinq maisons ont été détruites à Wenzhou, une ville industrielle côtière du Zhejiang, causant la mort d’un petit garçon de quatre ans.

En balayant Taïwan, la tempête a provoqué les pires inondations depuis 50 ans. Au moins 12 personnes ont été tuées et 52 ont disparu selon un dernier bilan officiel. Le sud de l'île a été particulièrement touché avec 2 mètres 50 de précipitations. Les militaires sont mobilisés pour venir en aide à des milliers d'habitants toujours piégés par les eaux.

Vous êtes à nouveau en ligne