Le retrait des troupes françaises d'Afghanistan avancé à la fin 2013

Nicolas Sarkozy et Hamid Karzaï à l\'Elysée, à Paris, le 27 janvier 2012.
Nicolas Sarkozy et Hamid Karzaï à l'Elysée, à Paris, le 27 janvier 2012. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Nicolas Sarkozy l'a confirmé vendredi, à l'occasion de la visite du président afghan Hamid Karzaï. 

Le rapatriement des troupes françaises combattantes déployées en Afghanistan sera achevé dès la fin 2013, soit une année plus tôt que la date jusque-là retenue par l'OTAN, a annoncé vendredi 27 janvier Nicolas Sarkozy à l'issue d'un entretien avec le président afghan Hamid Karzaï. 

La province de Kapisa, où est cantonné le contingent français, passera sous responsabilité afghane à partir de mars prochain, ce qui permettra de rapatrier dès cette année un millier de soldats supplémentaires, après les 400 qui ont regagné la France en 2011. 

Francetv info

Reprise de la formation des soldats afghans

Le chef de l'Etat a également indiqué que les missions de formation de l'armée afghane menées par l'armée française, qui avaient été suspendues après la mort de quatre soldats tués par un soldat afghan il y a une semaine, reprendront "dès demain" samedi.

Cette nouvelle attaque a porté à 82 le nombre de militaires français tués depuis le début du conflit il y a dix ans, dont 26 pour la seule année 2011, la plus meurtrière de toutes. 

Vous êtes à nouveau en ligne