Le nouveau défi du gouvernement indonésien : nettoyer "le fleuve le plus pollué du monde"

Après des années d’échec, le gouvernement indonésien se fixe sept ans pour nettoyer le Citarum, "le fleuve le plus pollué du monde".   

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Chaque jour, selon le gouvernement indonésien, 280 tonnes de déchets industriels sont déversées dans le Citarum, un fleuve de 300 kilomètres de long. Mercure, plomb, arsenic, déchets ménagers, déjections animales… cette pollution impacte fortement la santé des cinq millions d'habitants de la région et menace les activités agricoles. Après des années d'échec des autorités locales pour nettoyer le fleuve, le gouvernement vient de se fixer pour objectif de rendre l'eau du fleuve potable dès 2025 : "En l'espace de sept ans, nous allons tout régler, d'amont en aval. Nous allons travailler ensemble avec les autorités locales, la police, l'armée et le ministère de l'Environnement et nous pensons que le Citarum sera propre de nouveau." a déclaré Djoko Hartoyo, le porte-parole du ministère des Affaires maritimes.

Chez les écologistes, le doute demeure

Parmi les mesures annoncées : installation de caméras de surveillance, sanctions contre les usines polluantes, nettoyage du fleuve par dragage. Mais pour certains militants écologistes, le programme ne devrait pas se cantonner au nettoyage du fleuve. "Je pense que ce programme devrait consister à éduquer les habitants et encourager les bons comportements, en leur apprenant à ne pas jeter de déchets dans le Citarum. Si le programme consiste juste à laver la rivière sans changer les comportements, c'est juste un gaspillage d'argent." estime Deni Riswandani, membre de l’ONG Elingan.

Vous êtes à nouveau en ligne