Le nageur australien Ian Thorpe révèle son homosexualité

Le nageur australien Ian Thorpe lors des mondiaux de natation à Singapour, le 4 novembre 2011.
Le nageur australien Ian Thorpe lors des mondiaux de natation à Singapour, le 4 novembre 2011. (BRYAN VAN DER BEEK / AP / SIPA)

Après des années de rumeurs et de démentis, le champion olympique a fait son coming-out sur une chaîne australienne. 

"Je ne suis pas hétérosexuel et c'est une chose que j'ai pu avouer à mes proches que très récemment, au cours des deux dernières semaines." Le nageur australien Ian Thorpe, véritable légende de la natation mondiale avec cinq titres de champion olympique et onze de champion du monde, révèle son homosexualité dans une interview diffusée dimanche 13 juillet par la chaîne Channel Ten, et dont un extrait est publié dans sur le site du Daily Telegraph (en anglais)

Cette révélation intervient après des années de rumeurs, toujours démenties par le champion australien, âgé de 31 ans. Ainsi, en 2012, dans son autobiographie intitulée This is Me, "Thorpedo" (son surnom) avait affirmé ne pas être homosexuel. "Je ne suis pas gay (..) et suis attiré par les femmes, j'aime les enfants et je compte bien créer un jour une famille", avait-il écrit. 

"La plus grande avancée pour la reconnaissance des homosexuels en Australie"

Selon le Sunday Telegraph, Ian Thorpe explique dans cette interview qu'il a dû batailler longtemps contre la dépression avant de se décider à parler de son homosexualité. En février, le champion avait été hospitalisé après avoir ingéré un cocktail de médicaments

Des témoignages de soutien et de sympathie ont immédiatement afflué. "'Thorpie' est et sera toujours une superstar à mes yeux", a ainsi tweeté sa compatriote Stephanie Rice, championne olympique à Pékin.

Le plongeur australien Matthew Mitcham, lui aussi champion à Pékin, a lui déclaré qu'il pouvait "parfaitement comprendre combien cela a été difficile" pour Ian Thorpe de révéler son homosexualité. Lui-même avait fait son coming-out en 2008. 

Pour un journaliste du Sunday Telegraph, ce coming-out constitue surtout "la plus grande avancée pour la reconnaissance des homosexuels en Australie"

En effet, les tabous restent encore présents dans le pays. A la fin de l'année 2013, la Haute cour de justice australienne avait invalidé la loi autorisant le mariage homosexuel, promulguée début décembre. Tous les mariages déjà célébrés avaient été annulés. 

Vous êtes à nouveau en ligne