LA PHOTO. Papouasie-Nouvelle Guinée: la police tire sur des étudiants

Les policiers ont utilisé des gaz lacrymogènes et ouvert le feu sur des manifestants rassemblés sur le campus universitaire de Waigani, à Port-Moresby. Le gouvernement a assuré que les informations faisant état de quatre morts étaient fausses. Mais un responsable d’un hôpital de la capitale a déclaré que 38 victimes avaient été admises dans son établissement, dont quatre pour blessures par balles.

Vous êtes à nouveau en ligne