LA PHOTO. Népal: quête matinale d’un moine bouddhiste place Durbar à Katmandou

La place Durbar dans le centre historique de Katmandou a retrouvé son charme. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, le site avait été gravement endommagé par le séisme qui a ravagé le Népal en avril 2015 faisant des milliers de morts. Près de deux ans après la tragédie, le pays peine à renouer avec les niveaux de fréquentation touristiques d'avant le tremblement de terre.

La place Durbar de Katmandou haut lieu touristique et du bouddhisme népalais. En 2014, le Népal avait accueilli 800.000 visiteurs. Le séisme qui l'a ravagé en avril 2015 a anéanti la fréquentation touristique du pays. Le tremblement de terre avait fait près de 9000 morts, plus de 20.000 blessés et 600.000 maisons détruites. La reconstruction du pays prendra des années. Priorité a été accordée notamment à la restauration de l'alimentation en eau potable pour empêcher l'exode des populations rurales vers les villes.
La reconstruction est rendue difficile par la complexité du terrain. Le Népal est une région très montagneuse, de nombreux villages sont d'un accès difficile, certains sont totalement coupés du monde, sans véritable route pour y accéder. Le pays avait reçu des promesses de dons dépassant les 4 milliards d'euros. 
Vous êtes à nouveau en ligne