La France perd un 44ème soldat en Afghanistan

(Radio France ©RF/ Valérie Crova)

Selon l'Elysée, le soldat tué hier après un tir d'artillerie était un brigadier du premier régiment de hussards parachutistes de Tarbes. C'était un soldat français engagé avec les forces de l'Otan dans la province de Kapisa.

Le tir d'artillerie contre le poste de combat où se tenait
l'escadron blindé a également blessé un interprète afghan auquel le
président de la République “souhaite un prompt rétablissement”',
selon le communiqué diffusé par l'Elysée.

Le 7 juin dernier, le sergent-chef Konrad Rygiel, un légionnaire d'origine
polonaise issu du 2e REP de Calvi (Haute-Corse), a été tué par une roquette
anti-char tirée par des talibans, et trois autres blessés par balles, dans la
même région.

Selon l'AFP, quarante quatre militaires français sont morts en Afghanistan depuis le déploiement des premières troupes alliées fin 2001. Près de 3.500 militaires
français sont actuellement engagés dans ce pays.

Vous êtes à nouveau en ligne