La colère règne à Katmandou

FRANCE 3

Quatre jours après le séisme qui a fait plus de 5 000 morts, c'est toujours le chaos.

Au Népal, les secours ont parfois du mal à accéder à certaines régions. Le gouvernement népalais a reconnu être dépassé par l'ampleur de la catastrophe. A Katmandou, la colère monte. Des survivants épuisés cherchent à fuir la ville. Une camionnette a été bloquée par une foule de jeunes gens. Sa cargaison, composée de simples bonbonnes d'eau, a été pillée. Les assaillants ne sont pas violents mais simplement assoiffés.

Une population désespérée

Ils sont ici depuis des heures, à la gare routière. Pour la plupart, ces hommes vivent de petits métiers pendant la saison touristique. Maintenant, ils veulent rentrer chez eux, dans leurs villages d'origine, épargnés par le séisme. Pour cela, il leur faut des bus. Et le gouvernement l'avait promis mais ils ne sont jamais venus. Devant la police anti-émeutes, du désespoir plus que de la colère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne