L'accès à Gmail bloqué en Chine

Les utilisateurs chinois de Gmail n\'ont pas pu accéder à leur messagerie le lundi 29 décembre 2014.
Les utilisateurs chinois de Gmail n'ont pas pu accéder à leur messagerie le lundi 29 décembre 2014. (ZHOU JUNXIANG / IMAGINECHINA / AFP)

Depuis juin, les utilisateurs de la messagerie de Google ont de plus en plus de mal à l'utiliser, et les défenseurs de la liberté d'expression y voient une volonté de Pékin d'éliminer la présence de Google en Chine.

Nouvelle journée difficile pour les utilisateurs chinois de Gmail. L'accès à la messagerie du géant de l'informatique américain Google était bloqué, lundi 29 décembre en Chine, après des mois de perturbations. Ces incidents techniques pourraient être liés à la mise en place d'un nouveau pare-feu par les autorités de Pékin.

Selon GreatFire.org, une organisation de défense de la liberté d'expression basée en Chine, les comptes Gmail sont, en fait, bloqués depuis vendredi. "Je pense que le gouvernement essaie d'éliminer peu à peu la présence de Google en Chine, et même d'affaiblir ses positions à l'étranger, estime un membre de l'ONG. Imaginez si les utilisateurs de Gmail ne pouvaient plus communiquer avec des clients chinois. Beaucoup de gens extérieurs à la Chine seraient forcés de ne plus choisir Gmail."

Pékin n'a aucune explication

Un porte-parole de Google à Singapour a indiqué que les perturbations ne provenaient pas des services de la société américaine. L'accès à Google était déjà compliqué depuis juin pour les utilisateurs chinois, qui étaient contraints d'utiliser des protocoles comme IMAP, SMTP et POP3, ce qui n'est désormais plus possible.

Les autorités de Pékin contrôlent de près internet et les défenseurs de la liberté d'expression les soupçonnent de vouloir isoler la Chine. D'ailleurs, selon eux, les difficultés rencontrées par les utilisateurs de Gmail n'ont pas été programmées au hasard : elles ont débuté peu avant le 25e anniversaire de la répression du mouvement de la place Tiananmen, le 4 juin 1989.

Une porte-parole du ministère chinois affirme n'avoir aucune explication au blocage de Google et a assuré que Pékin cherchait à fournir les meilleures prestations possibles aux investisseurs étrangers. "La Chine a toujours eu une attitude bienveillante et encourageante pour les investisseurs qui exercent une activité légale", a déclaré Hua Chunying.

 

Vous êtes à nouveau en ligne