Israël accuse Téhéran après une série d'explosions à Bangkok

Le site d\'une des explosions ayant frappé Bangkok (Thaïlande), le 14 février 2012.
Le site d'une des explosions ayant frappé Bangkok (Thaïlande), le 14 février 2012. (NICOLAS ASFOURI / AFP)

Trois déflagrations ont fait un blessé mardi dans la capitale thaïlandaise. Ce dernier est soupçonné d'être l'un des auteurs de ces attaques. Il serait de nationalité iranienne.

Trois explosions se sont produites mardi 14 février à Bangkok, en Thaïlande. Elles ont fait un blessé, de nationalité iranienne selon les papiers retrouvés sur lui. Il est soupçonné d'être l'un des auteurs de ces attentats. 

La police a tenté d'intercepter trois hommes qui fuyaient un domicile après une première déflagration. L'un d'eux a ensuite lancé un engin sur un taxi qui refusait de s'arrêter, puis un autre engin vers la police, provoquant une détonation qui lui a arraché les deux jambes.

Commandités par Téhéran, selon Israël

La capitale thaïlandaise est en alerte depuis janvier. Les Etats-Unis avaient alors mis en garde contre un risque terroriste dans des zones touristiques, à la suite de l'arrestation d'une personne liée au Hezbollah libanais. Bangkok a indiqué n'avoir aucun élément réunissant les deux affaires, mais a reconnu avoir récemment travaillé sur l'hypothèse d'une attaque.

Au lendemain d'attentats contre des personnels des ambassades d'Israël en Inde et en Géorgie, Tel-Aviv a immédiatement accusé le régime de Téhéran. "La tentative d'attaque à Bangkok prouve une fois de plus que l'Iran et ses affidés continuent d'agir par les moyens du terrorisme, et les derniers attentats en sont un exemple", a affirmé le ministre israélien de la Défense Ehud Barak.

Vous êtes à nouveau en ligne