En Indonésie, le groupe de K-Pop Blackpink est interdit de publicité à cause des mini-jupes des chanteuses

Un homme regarde, à Jakarta (Indonésie), une publicité, avec les chanteuses du groupe K-pop Blackpink, qui a été censurée par le régulateur de la télévision indonésienne.
Un homme regarde, à Jakarta (Indonésie), une publicité, avec les chanteuses du groupe K-pop Blackpink, qui a été censurée par le régulateur de la télévision indonésienne. (BAY ISMOYO / AFP)

Ce spot jugé indécent par 100 000 signataires d'une pétition a été censuré et 11 chaînes de télé ont reçu l'ordre de ne pas le diffuser.

Une publicité mettant en scène le groupe de K-Pop Blackpink a été censurée en Indonésie. La raison ? Dans cette vidéo, les chanteuses font la promotion de la plateforme de e-commerce Shopee en chantant et dansant en mini-jupe. Le régulateur de la télé indonésienne a ordonné, mardi 11 décembre, à 11 chaînes de télévision de bloquer ce spot jugé indécent, après une pétition signée par plus de 100 000 personnes appelant à interdire cette pub.

Cette décision a provoqué un tollé et de nombreux fans indonésiens du groupe se sont déchaînés sur les réseaux sociaux pour défendre leurs idoles et ont lancé une pétition contre la professeure d'université à l'origine de la première pétition demandant le retrait de la publicité. "C'est exagéré, on peut voir des femmes habillées comme cela dans n'importe quel centre commercial en Indonésie", a protesté une jeune fan des Blackpink.

Vous êtes à nouveau en ligne